Archives de mot-clé : GAiN

Jour 54

J’avais imaginé une journée ensoleillée, le vent derrière nous et de douces collines… Mais cette vision de la dernière journée de notre tournée ne s’est pas réalisée! DSC_7979

Il y avait de la pluie intermittente et des vents extrêmes. Des collines, et encore plus de collines ont exigé tout l’effort que nous pouvions donner. Nous avons décidé de baptiser Terre-Neuve d’un nouveau nom : la terre des 10 000 collines!DSC_7966

Robert a perdu son téléphone quelque part et s’en ait rendu compte après la pause. Il a fait rebrousse-chemin dans l’espoir de le retrouver, mais sans succès.

Jacquie nous attendait pour le dîner, et elle se trouvait accompagnée de visiteurs. Sa mère était arrivé du Manitoba pour célébrer cet exploit et Bill Blaney, le directeur de GAiN, ainsi que Peter Koteles, son collègue, nous ont accueillis. Bill a conduit Robert jusqu’à l’endroit où il avait perdu son téléphone, et en utilisant l’application « trouve mon iPhone », il a pu le récupérer. Merveilleux!DSC_7894

Les derniers 45 km du voyage étaient parmi les plus difficiles de la tournée. Les collines, la pluie et des bourrasques de vent nous ont offert un défi de taille. Parfois, je me demandais si le vent aurait le dessus sur moi.DSC_8023

Heureusement, à St-John’s, la route descend jusqu’au port. La pluie a cessé tout comme nous trempions nos roues dans l’océan. Mais ce moment me semble éclipsé par l’ensemble de tous les autres moments inoubliables que nous avons vécu au cours du trajet.  DSC_8081

Nous avons célébré en prenant des photos, pour ensuite prendre de longues douches chaudes, suivies d’un bon souper au restaurant. Demain, nous ferons une présentation à l’église Worship Centre pour ensuite se rendre à Cape Spear en vélo. C’est le point le plus à l’Est de l’Amérique du Nord!

 

photo(171)

Le périple est terminé, mais le projet continue! Nous vous tiendrons au courant de tous les puits forés dans les mois à venir, et nous continuerons à inviter les gens à investir dans ces puits porteurs de vie!

Est-ce qu’il faut être fou…

… pour faire 15 km à vélo en 35 minutes alors qu’il fait -7 °C, comme j’ai fait hier?

Ou est-ce simplement que j’ai hâte que le printemps arrive? Ou serait-ce plutôt parce que je veux commencer mon entraînement plus sérieux pour me préparer au défi de traverser le Canada en vélo cet été? Qu’est-ce qui me motive?

Souvent, nous tirons notre inspiration à poursuivre nos rêves de plusieurs sources. Cela m’inspire de voir de plus en plus de personnes participer à ce projet avec Mike et moi — les trois autres cyclistes, les équipiers de GAiN qui travaillent de concert avec nous, les personnes qui donnent généreusement pour subventionner le forage des puits, les personnes qui offrent de nous accueillir au long de la route en nous hébergeant ou en fournissant des repas. Et la liste s’allonge.

Un grand merci à toutes ces personnes pour leur appui et leur participation à notre rêve de fournir de l’eau saine à 60 villages en Afrique.